Olympie

Publié le 26 Mars 2018

1 - / Olympie, une ville splendide

Olympie, ville splendide située en Grèce Antique, est aujourd'hui l'un des plus grands sanctuaires de cette civilisation (le plus grand étant le sanctuaire de Délos). Situé au pied du mont Kronion, ce sanctuaire servait à honorer de grandes divinités telles que Zeus et Héra. Cette puissante cité accueillait compétitions sportives ou artistiques, comme les Jeux Olympiques qui avaient lieu tous les quatre ans. La plupart des grandes cités grecques se réunissaient alors dans la ville. En tout, ces jeux pouvait accueillir jusqu'à 40 000 spectateurs ! Les Jeux Olympiques ont eu lieu pour la première fois en 776 avant J.-C. Malheureusement, en 394, l'empereur romain Théodose décida de ne plus les célébrer.

 

 

 

2 - / A Olympie, des monuments incontournables

Olympie était tellement importante aux yeux de plusieurs peuples qu'elle fut prise et reprise de nombreuses fois. A chaque fois que l'un d'eux s'emparait de la ville, il y rajoutait un ou plusieurs monuments pour célébrer une victoire militaire ou une victoire des Jeux Olympique. C'est pourquoi cette fabuleuse cité est constituée d'un nombre important de monuments de célébration. En général, ces constructions étaient de petits édifices construits en marbre qui été constitués d'une pièce ouverte. Le fameux temple d’Héra se situe au nord-est de la cité. L'autel de Zeus, quand à lui, est situé au centre du village, à côté du sanctuaire de Péplos.

Les Jeux Olympiques, pendant longtemps, étaient devenus le concours le plus prestigieux de la cité mais, lorsqu'elle fut prise par les romains, ces derniers lui firent perdre cette notoriété et on pouvait alors les comparés aux autres compétitions.

 

Le temple d'Héra est un monument très ancien qui date d'il y a environ 600 à 590 ans avant J.-C. Il est constitué principalement d'imposantes colonnes car on peut en distinguer 6 sur la façade et 16 autres sur les côtés. Ce temple symbolique était décoré avec de la terre cuite. A l'intérieur, quelques statues sont présentes. C'est un des tous premiers monuments de l'architecture dorique.

Le temple de Zeus, fondé entre 470 et 456 avant J.-C. par l'architecte Libon d'Elis, est un grand monument religieux et emblématique de la cité. De grandes fondations ont été nécessaire pour la construction (en raison d'un sol instable). Sur le site, il est le plus grand de tous les autres temples avec ses 27,70 mètres de largeur et 64 mètres de longueur. Il paraît plus équilibré que le temple d'Héra. En effet, il a une structure plus habituelle pour l'époque.

Rédigé par Enzo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article