Chine : Découverte d'une étrange tombe datant de 5 000 ans

Publié le 8 Mai 2019

Des archéologues chinois ont fait une découverte assez mystérieuse. En effet, ils ont découvert, dans une tombe, un homme qui tenait un arc, une "arme de jade" ainsi que 18 mâchoires de porcs ! Mais quelle en était la signification il y a 5 000 ans ?

 

 

Credit photo : Xinhua News Agency

Credit photo : Xinhua News Agency

La tombe a été découverte par des archéologues dans les ruines de Huangshan, à Nanyang, dans le centre de la province d'Henan. L'identité du propriétaire de la tombe récemment découverte fait débat dans le monde archéologique.

Le directeur des fouilles, qui est aussi un chercheur associé avec l'Institut du Patrimoine Culturel et Archéologique de la province d'Henan, s'appelle Ma Juncai.

Il s'est exprimé en disant que :

L'arme de Jade, qui ressemble à un tomahawk (hache indienne), est un symbole de puissance. D'autres découvertes montre que cet homme possédait tout le pouvoir, la force et la richesse de son vivant. En effet, nous avons découvert un cercueil en bois, des objets funéraires (objets en jade, du grès, diverses poteries, mâchoires de porcs)"

Credit photo : Xinhua News Agency

Credit photo : Xinhua News Agency

Le directeur des fouilles a ajouté qu'il s'agit de la tombe appartenant à l'homme le plus gradé de la culture Qujialing retrouvée dans le sud-ouest de la province d'Henan et même dans la rivière Hanjiang. La culture Qujialing remonte au Néolithique tardif. Elle se centrait principalement autour de la rivière Yangtze.

 

Credit photo : Xinhua News Agency

Credit photo : Xinhua News Agency

Les archéologues ont également découvert deux maisons en ruines datant de la même époque. Elles appartiennent à la culture de Yangshao. Elles ont été mises au jour près de la tombe du présumé chef du clan et mesurent environ 120m² chacune. Les chercheurs pensent que ces maisons ont servi comme atelier de traitement du jade. En effet, des matériaux de jade, des objets en jade ainsi que des outils de fabrication ont été mis au jour sur le site.

Un professeur associé à l'Université de Shandong, s'est également exprimé à propos de la découverte :

Les maisons en ruine sont très utiles pour l'étude des structures des habitations. Cela permet aussi de mieux comprendre les techniques de construction de la culture Yangshao.

Credit photo : Xinhua News Agency

Credit photo : Xinhua News Agency

Les ruines d'Huangshan, découvertes en 1959, s'étendent sur plus de 200 000m². L'étude des échanges culturels entre le nord et le sud au cours du Néolithique est d'une importance capitale pour les scientifiques.

 

Source :

Lien utile :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article