Paestum : Découverte partielle d'un monument dorique

Publié le 14 Juin 2019

Il y a peu de temps, des archéologues ont fait une découverte spectaculaire sur le site de Paestum, en Italie. En effet, en enlevant la végétation présente sur certains murs du côté ouest du site, ces derniers ont mis au jour un édifice dorique, un de plus dans cette "cité des temples". Il ont découvert des chapiteaux, des colonnes, des corniches ainsi que plusieurs triglyphes*.

*triglyphes : Ornement d'une frise dorique, à trois rainures verticales. Il est situé au-dessus de l'architrave, en alternance avec les métopes.

Credit photo : InfoCilento

Credit photo : InfoCilento

Parmi toutes ces découvertes qui prouvent que le site archéologique cache encore de nombreux vestiges, la plus surprenante est un panneau. Il s'agit probablement d'une métope* en grès ornée de trois rosaces en relief. Ces motifs sont également présents sur d'autres bâtiments doriques du site, tous édifiés entre le VIe et le Ve siècle avant J-C.

*MétopePanneau architectural de forme rectangulaire, le plus souvent décoré de reliefs. Elle est située au-dessus de l'architrave, en alternance avec les triglyphes.

Des fonds structurels ont financé, peu après l'annonce de la découverte, le nettoyage des murs visant leur restauration et leur réaménagement. Le projet doit s'étendre sur une longueur totale d'environ 5 kilomètres.

Credit photo : InfoCilento

Credit photo : InfoCilento

De nombreux éléments architecturaux sont présents sur les murs. Parmi eux, plusieurs traces de plâtre et de peinture rouge ont été découvertes. Ces traces sont dues aux travaux agricoles menés depuis les années 1960. Ces murs peuvent appartenir aussi bien à un bâtiment de taille modeste qu'à un portique. Dans les deux cas, l'édifice à été construit à la même époque que la tombe du plongeur et le temple d'Athéna (VIe et Ve siècles avant J-C).

Le directeur du parc archéologique de Paestum, Gabriel Zuchtriegel, s'est exprimé à propos de la découverte en disant que la région avait déjà fourni une collection comprenant des statues d'argiles de divinités féminines sur un trône ainsi que des fragments de céramique datant du VIe au IIIe avant J-C. Ce trône est situé près du kerameikos* de la cité antique.

*Kerameikos : Quartier artisanal où ont été fabriqués les célèbres vases peints dans la ville.

Credit photo : InfoCilento

Credit photo : InfoCilento

Le directeur du parc à ajouté :

"Maintenant, quelque part entre le quartier des artisans et les murs de la ville, il devait y avoir notre bâtiment, un véritable joyau de l'architecture dorique archaïque tardive. Une question demeure : où exactement ?

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article