Sicile : Trois temples et un théâtre grec refont surface !

Publié le 31 Juillet 2019

Dans l'antique cité de Halaesa Archonidea (aujourd'hui Tusa), des archéologues procèdent à des fouilles archéologiques, dans le but de découvrir de nouveaux vestiges grecs sur ce site historique. Ce dernier se situe dans la province de Messine, à l'extrême nord-est de la Sicile. Au cours de ces fouilles, 3 temples ainsi qu'un théâtre grec ont déjà été mis au jour.

Crédit photo : La Repubblica

Crédit photo : La Repubblica

Des archéologues des Universités d'Amiens, de la Sorbonne et de l’École du Louvre, dirigés par Michela Costanzi, ont travaillé sur le site archéologique en fouillant l'ancien théâtre. Une seconde mission, menée par Lorenzo Campagna et Jonathan Prag accompagné du scientifique Alessio Toscano Raffa (rattaché au Conseil National de Recherche), a été organisée afin d'étudier et de fouiller l'ère du sanctuaire d'Apollon. Cette mission a rassemblé des archéologues des Universités de Messine et d'Oxford et a permis de mettre au jour un immense bloc de plus de 45 mètres de long, 25 mètres de large et 4 mètres de haut. Il s'agit d'un podium en gradin sur lequel se dressaient les trois temples.

Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !
Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Raphael, un des fouilleurs, s'est exprimé :

Le cœur du sanctuaire est l'endroit où il y avait deux temples ainsi qu'un plus grand dédié à Apollon, nommé par Diodorus Siculus et deux inscriptions de Halaesa. Apollon était le dieu protecteur de la ville, comme en témoigne le monnayage de Halaesa à tête d'Apollon et de la cithare.

La Repubblica

Les trois temples dont on a retrouvé les fondations datent de l'époque hellénistique, dont peu d'éléments ont été retrouvés jusqu'à ce jour. Les fouilles italo-françaises se poursuivent sur le site où un théâtre antique a été mis au jour l'année dernière.

Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !
Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Crédit photos : La Repubblica - Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Michela Costanzi, qui a participé aux fouilles, précise que l'équipe d'archéologues à fouillé au sud de l'agora, dans la région de l'acropole méridionale et sous le mur à contreforts. Cette région continue d'offrir de nombreuses surprises : L'année dernière, des éléments qui prouvent l'existence d'un théâtre antique enfoui sous plusieurs mètres de terre ont été découverts (marches taillées dans la roche et sièges en pierre). Cette année, ils ont retrouvé les vestiges du mur qui fermait la cavea* sur laquelle étaient assis les spectateurs.

*Cavea : Partie du théâtre ou de l'amphithéâtre romain où étaient disposées les rangées de gradins et où s'asseyaient les spectateurs.

Pour Costanzi : "ces éléments mis au jour enrichissent chaque jour notre compréhension de l'aménagement urbain de cette ville que Cicéron avait qualifié de l'une des plus belles de Sicile".

 

 

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article