Egypte : Découverte d'un léopard peint sur un sarcophage à Assouan

Publié le 6 Mars 2020

Une équipe d'archéologues travaille pour le compte de la mission italiano-égyptienne à Assouan, en Égypte. Il y a peu de temps, ces chercheurs ont publié des images d'une nécropole qu'il ont mis au jour près du célèbre cite archéologique d'Assouan il y a un an. Parmi les clichés, on peut observer la tête d'un léopard peint sur le couvercle en bois d'un sarcophage. On considère ce léopard comme le "gardien des morts".

Rendu virtuel de la peinture du visage du léopard - Crédit photo : Université de Milan

Rendu virtuel de la peinture du visage du léopard - Crédit photo : Université de Milan

La mission, dirigée par l'égyptologue Patrizia Piacentini de l'Université de Milan, a découvert cette nécropole, située 5 mètres sous le sable du désert d'Assouan. Dans quelques semaines, toute l'équipe retournera sur place afin de poursuivre l'étude du site (fouilles, relevés, datation,...).

Le site archéologique de la nécropole s'étend sur près de 25 000 mètres carrés, sur la rive Ouest du Nil, près du mausolée d'Aga Khan III. Il y a plus de 300 tombes dont certaines ont été creusées à flanc de colline et d'autres sont souterraines.

Cette nécropole est le lieu où les résidents d'Assouan ont été enterrés entre le VIIè siècle avant J-C et le IIIè siècle de notre ère. Une des tombes avait déjà fait parler d'elle l'année dernière lorsqu'une grande pièce avait été mise au jour. Les chercheurs y avaient découvert une trentaines de corps enterrés depuis le IIème siècle avant J-C.

Le couvercle fragmentaire du cercueil avec le visage de léopard peint - Crédit photo : Université de Milan

Le couvercle fragmentaire du cercueil avec le visage de léopard peint - Crédit photo : Université de Milan

Les corps étaient accompagnés de plusieurs objets, dont des couvertures de corps en stuc (peintes à l'or), un lit funéraire, des pièces de sarcophage, une civière pour les momies ainsi que de nombreux récipients de poterie. C'est en rassemblant ces pièces de sarcophage que les égyptologues ont découvert le léopard peint. L'animal, situé au-dessus de la tête du défunt, avait pour but de protéger ce dernier dans son voyage vers l'au-delà.

L'égyptologue Patrizia Piacentini s'est exprimée à propos de la découverte :

La représentation d'un léopard est un symbole fréquent en Égypte, mais il est beaucoup plus rare de le retrouver peint. Le support en bois datant du IIè siècle av. J-C était très fragile. Le sable avait glissé dans les fibres , donc nous avons décider de détacher le stuc pour sauver le dessin. C'était vraiment une opération délicate qui nous a coupé le souffle. Nous avions même les larmes aux yeux.

L'ensemble des pièces sera recomposé par les mains expertes d'Ilaria Perticucci et de Rita Reale qui, après une première visualisation virtuelle, commenceront bientôt la véritable restauration dans les laboratoires d'Assouan.

Entrée de la tombe découverte (AGH026) - Crédit photo : Université de Milan

Entrée de la tombe découverte (AGH026) - Crédit photo : Université de Milan

L'égyptologue Piacentini nous rappelle qu'il s'agit d'une découverte exceptionnelle, similaire à la découverte qu'elle et son équipe avaient fait peu de temps auparavant en mettant au jour des pignons de pin datant du Ier siècle de notre ère. Cette découverte était d'autant plus rare que ces pignons avaient été importés. A Alexandrie, ces graines étaient utilisées pour préparer des sauces et des plats. Ces graines, importées, étaient des produits luxueux et montrent que le propriétaire de la tombe dans laquelle elles ont été découvertes était plutôt aisé.

De nouvelles informations permettant de déterminer l'identité des défunts présents dans cette tombe arriveront dès le printemps prochain grâce à une prochaine mission composée d'historiens, de paléopathologistes, d'archéobotanistes, de chimistes, d'informaticiens et de restaurateurs. Le but de cette mission sera de déterminer le régime alimentaire des défunts, ainsi que leurs maladies et les causes de leur décès.

 

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article