Turquie : Découverte d'un cadran solaire vieux de plus de 2000 ans

Publié le 4 Avril 2020

Un cadran solaire en marbre de l'époque hellénistique a été découvert dans l'antique cité de Laodicée du Lycos (Laodikeia en anglais), située dans le sud de la Turquie.

Cadran solaire mis au jour - Crédit photo : AA

Cadran solaire mis au jour - Crédit photo : AA

Celal Şimşek, l'archéologue en chef de l'Université Pamukkale, basée à Denizli, s'est exprimé à propos de la découverte :

Orienté vers le sud, le cadran solaire montre les saisons, les mois et les heures. On peut qualifier cet objet d'"unique". En effet, l'artefact se compose d'images de feuillages et du nom grec des saisons. Cependant, il lui manque son aiguille de projection d'ombre, connue sous le nom de "gnomon".

 
Connue sous le nom de Laodicée du Lycos, la cité a été fondée par Antiochos II Theos entre 261 et 253 avant J-C, en l'honneur de sa première épouse Laodicé Ière. Elle est située sur l'éperon (pointe montagneuse) d'une montagne, entre deux vallées étroites, comportant chacune une rivière : Asopos et Kapros. Ces cours d'eau se jettent ensuite dans le Lykos. La ville s'appelait à l'origine Diospolis ("La Cité de Zeus"), puis elle porta ensuite le nom de Rhodas, et enfin de Laodicée du Lycos.
 
Parmi les rares bâtiments de la ville épargnés par le temps figurent le plus grand stade d'Asie Mineure, un théâtre ainsi qu'une agora sacrée.
 
Voici maintenant quelques photos prises lors de la découverte :
Celal Şimşek avec le cadran solaire - Crédit photo : AA
Celal Şimşek avec le cadran solaire - Crédit photo : AA

Celal Şimşek avec le cadran solaire - Crédit photo : AA

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News, #Moyen-Orient

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article