Italie : Découverte des restes d'un garçon dans un avant-poste étrusque en Campanie !

Publié le 28 Juillet 2021

Les restes d'un garçon de 12 ans portant une ceinture de bronze de guerrier ont été découverts à Pontecagnano, un avant-poste de la civilisation étrusque préromaine d'Italie centrale dans le sud de la Campanie, a déclaré mardi à l'ANSA l'archéologue principale Gina Tomay.

 

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

"C'est une découverte de grande importance", a déclaré G. Tomay à propos du garçon, qui vivait au IVe siècle avant J.-C. et qui a été découvert avec deux coupes en céramique à ses pieds, l'une pour la nourriture dans l'au-delà et l'autre pour le vin qui lui assurerait une place à la cérémonie de banquet appelée symposium.

G. Tomay a déclaré que le garçon était la 10 000e trouvaille à Pontecagnano, après 60 ans de succès et de bonnes pratiques "dus à l'étude, à la recherche et aux fouilles systématiques".

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

La colonie étrusque y a atteint son apogée entre le VIIIe et le VIIe siècle avant J.-C., a-t-elle précisé, dans une zone "particulièrement bien favorisée par la nature et également proche de la mer".

Des objets provenant de toutes les régions de la Méditerranée ont été trouvés à Pontecagnano, de la Grèce à l'Égypte, de l'Extrême-Orient à la Sicile et à la Sardaigne.

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Quelques kilomètres de terres agricoles et le fleuve Sele séparent l'établissement de la légendaire cité de Paestum à l'ouest, tandis que Pompéi n'est pas très éloignée au sud, dont les origines, selon des études récentes menées par l'archéologue Massimo Osanna, remontent également aux Étrusques au VIIe siècle avant J.-C.

Osanna, l'ancien chef de Pompéi qui est aujourd'hui le directeur général des musées publics italiens, a déclaré que le garçon étrusque "est également une étude de cas intéressante et précieuse".

Ces découvertes pourraient attirer davantage de visiteurs sur le site, qui est vanté dans la littérature archéologique mais négligé par les principales routes touristiques, contrairement à la ville voisine de Paestum.

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Crédit photo : Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Salerno e Avellino

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News, #Europe de l'Ouest

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article