Espagne : Découverte d'un sarcophage Wisigoth vieux de 1 400 ans sur une villa romaine !

Publié le 7 Août 2021

Une équipe de recherche dirigée par Rafael González Fernández, professeur d'histoire ancienne à l'université de Murcie, a découvert un sarcophage spectaculaire de l'époque wisigothique sur le site de la nécropole romaine de Los Villaricos, à Mula. 

 

Crédit photo : Université de Murcie

Crédit photo : Université de Murcie

Il s'agit d'une pièce de 2 mètres de long à décors géométriques entrecoupés de feuilles de lierre. Sur la face correspondant à la partie du chœur, un christogramme a été documenté, encadré dans une bordure. Sa chronologie correspond, en l'absence d'études complémentaires, peut-être au VIe siècle.

 

Crédit photo : Université de Murcie

Crédit photo : Université de Murcie

Rafael González a qualifié cette découverte de spectaculaire et d'inattendue, et qui corrobore les études précédentes sur la chronologie de la nécropole. Cette nécropole est apparue à côté de l'église basilique après l'abandon de la ville au Ve siècle.

Crédit photo : Université de Murcie

Crédit photo : Université de Murcie

La campagne archéologique de cet été se déroule dans la nécropole principale du site qui occupait la partie de l'impluvium et les pièces adjacentes à la maison romaine après son abandon.  Les travaux de cet été se concentrent essentiellement sur trois zones.

Crédit photo : Université de Murcie

Crédit photo : Université de Murcie

Premièrement, les chercheurs ont procédé au nettoyage d'une fontaine qui alimentait probablement la villa en eau. Deuxièmement, les archéologues en savent davantage à propos de ce que nous appelons la "zone de la piscine", dédiée à la production et au stockage d'un produit que nous ne connaissons toujours pas aujourd'hui. Enfin, l'objectif est de terminer la fouille des tombes qui se trouvaient au-dessus des pièces de la villa lorsqu'elle a perdu sa fonction, à une époque située entre la fin du Ve et le début du VIIe siècle.

 

Crédit photo : Université de Murcie

Crédit photo : Université de Murcie

La présence de cette nécropole peut être justifiée par la transformation de l'Oecus ou Triclinium - une sorte de salle de réception, la plus grande pièce d'une villa romaine - en un espace de culte chrétien. Cela expliquerait la présence des sépultures à côté de cet édifice religieux dans ce que nous interprétons comme étant la nécropole ad sanctos.

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News, #Europe de l'Ouest

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Quid du contenu ?
Répondre
L
c'est pourtant simple, je crois! Qu'y avait il dedans? Avez vous retrouvé linceul, os, objets???
E
Je ne comprends pas vraiment votre question mais s'il s'agit de la source, vous pouvez la trouver en bas de l'article. Bonne journée.