Autriche : Découverte d'un bol en or vieux de 3 000 ans décoré d'un motif solaire !

Publié le 16 Octobre 2021

Au cours de fouilles de sauvetage préalables à la construction d'une ligne de chemin de fer à Ebreichsdorf, en Basse-Autriche, les archéologues ont découvert un bol en or extrêmement rare, orné d'un motif solaire : c'est tout simplement le premier du genre à être mis au jour en Autriche.

Crédit photo : Andreas Rausch, Novetus

Crédit photo : Andreas Rausch, Novetus

Crédit photos : Andreas Rausch, NovetusCrédit photos : Andreas Rausch, Novetus

Crédit photos : Andreas Rausch, Novetus

Le site de fouilles, qui s'étend le long d'un axe nord-sud et est-ouest sur plusieurs centaines de mètres, est considéré comme un établissement de l'âge du bronze tardif de la culture Urnfield. Occupé entre 1300 et 1000 avant J.-C., l'établissement consistait en plusieurs habitations sur pilotis construites autour d'un grand bâtiment central.

Le bol a été trouvé relativement près de la surface du sol, près du mur de l'une des habitations sur pilotis de l'établissement. Mesurant 5 cm de haut et 20 cm de diamètre, il est constitué d'une fine feuille d'or finement décorée selon la technique du repoussé. Le côté de la coupe est orné de rangées de cercles concentriques, de losanges et de points, tandis que le fond présente un soleil rayonnant.

Crédit photos : Andreas Rausch, NovetusCrédit photos : Andreas Rausch, NovetusCrédit photos : Andreas Rausch, Novetus

Crédit photos : Andreas Rausch, Novetus

À l'intérieur du bol se trouvaient quatre objets : deux bracelets en or faits de fils tordus et deux amas de matière organique, probablement du tissu ou du cuir. Le tissu était cousu avec du fil d'or, qui était ensuite enroulé - et entouré de fil d'or supplémentaire.

Les archéologues pensent que le bol et son contenu pourraient être un dépôt votif. En effet, en plus de ce précieux bol, les archéologues ont trouvé près de 500 objets en bronze, dont des fibules, des couteaux et des poignards, ainsi qu'une abondance d'ossements d'animaux et de céramiques, dont la disposition semble indiquer qu'ils ont été déposés là au fil du temps.

Crédit photos : Andreas Rausch, NovetusCrédit photos : Andreas Rausch, Novetus
Crédit photos : Andreas Rausch, NovetusCrédit photos : Andreas Rausch, Novetus

Crédit photos : Andreas Rausch, Novetus

Selon les archéologues, le site aurait eu une importance rituelle puisqu'il était situé près d'un cours d'eau : il est donc possible que ces objets et animaux aient été jetés dans l'eau à des fins religieuses. Selon le responsable des fouilles, l'archéologue polonais Michal Sip, il s'agit de l'une des plus importantes découvertes archéologiques faites en Autriche au cours des dernières décennies. "J'ai travaillé sur plusieurs continents, notamment en Égypte et au Guatemala, mais je n'avais jamais rien découvert de tel", a-t-il commenté.

Il estime que seulement une trentaine de bols similaires ont été découverts à travers l'Europe. "C'est la première découverte de ce type en Autriche, et la deuxième à l'est de la ligne des Alpes", a expliqué l'archéologue. "Des récipients uniques de ce type ont été découverts jusqu'à présent en Espagne, en France et en Suisse. On en connaît certainement plus dans la région du nord de l'Allemagne, de la Scandinavie et du Danemark, car c'est là qu'ils ont été fabriqués", a ajouté le Dr Sip.

La coupe sera bientôt exposée au Kunsthistorisches Museum de Vienne (musée d'histoire de l'art).

Article publié par Nauka w Polsce, relayé par Archaeology News Network et traduit par moi-même.

Rédigé par Enzo

Publié dans #Europe de l'Est, #Les News, #Âge du Bronze

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article