Turquie : Découverte d'un masque de cavalerie d'un soldat romain à Hadrianopolis !

Publié le 1 Décembre 2021

Un masque en fer qui aurait été porté par un membre accompli de la cavalerie romaine il y a environ 1 800 ans a été mis au jour dans le centre-nord de la Turquie.

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

La découverte a été faite lors de la fouille d'une structure fortifiée dans la ville antique d'Hadrianopolis en Paphlagonie, près de l'actuelle Eskipazar, dans la province de Karabük.

La ville d'Hadrianopolis - également connue sous les noms de Caesarea et Proseilemmene - aurait été habitée du Ier siècle avant J.-C. au VIIIe siècle après J.-C.

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

Les archéologues fouillent le site depuis 2003 et ont mis au jour 14 structures, dont deux thermes, deux églises, un théâtre, des tombes rupestres, une niche monumentale, une villa et le bâtiment carré et fortifié dans lequel le masque de cavalerie a été retrouvé.

"Nous devinons d'après le mur de fortification du bâtiment qu'il s'agit d'une structure militaire. Un masque de fer a été découvert lors des fouilles ici", a déclaré l'archéologue principal Ersin Çelikbaş de l'Université de Karabük.

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

"L'histoire des régions intérieures de la région occidentale de la Mer Noire n'a pas encore été entièrement élucidée", poursuit le Dr Çelikbaş. "Nous continuons d'éclairer l'histoire de la région grâce à nos études. Au cours de nos fouilles, nous sommes parvenus à des données importantes montrant la présence de l'Empire romain dans la région."

Selon l'équipe archéologique, il est probable qu'une garnison romaine ait tenu une base militaire à Hadrianopolis. "Rome prévoyait d'assurer sa défense à l'extrémité [de son empire] en construisant des bases contre toutes sortes de dangers qui pouvaient venir de la région de la Mer Noire vers son territoire", explique le Dr Çelikbaş.

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

Crédit photo : Ahmet Ozler/Anadolu Agency

"Nous pensons qu'Hadrianopolis est l'une de ces villes militaires défensives. Le [masque] appartient à la période impériale. Il est très probable - si l'on considère des exemples similaires et [l'emplacement stratigraphique de la découverte] - qu'il date du IIIe siècle de notre ère. "

Les fouilles doivent se poursuivre sur le site d'Hadrianopolis. Selon les archéologues, les petites trouvailles seront emmenées dans les musées des provinces environnantes, tandis que les découvertes plus importantes et inamovibles seront conservées là où elles ont été mises au jour.

Source : Archaeology News Network (23 novembre 2021)

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News, #Antiquité, #Europe de l'Est

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article