Publié le 21 Octobre 2019

Des archéologues ont découvert une dalle de marbre datée de la fin du second siècle de notre ère. La découverte a eu lieu au cours de fouilles réalisées dans l'ancienne cité romaine de Philippopolis en Bulgarie (aujourd'hui Plovdiv).

Crédit photo : 24 Hours

Crédit photo : 24 Hours

Sur cette dalle est gravée une lettre impériale, sur laquelle est mentionnée une amende infligée à la cité de Philippopolis par l'empereur Septime Sévère. La cause de cette amende est que la ville a soutenu Pescennius Niger, un des prétendants au trône de l'empereur romain.

Pour rappel, Septime Sévère (Septimus Sever) a régné sur l'Empire romain de 193 à 211. Il a sccédé à l'empereur Pertinax en 193, au cours de "l'Année des Cinq Empereurs". Son principal rival pour la couronne, Pescennius Niger, n'a pas pu monter sur le trône car il a perdu la bataille d'Issos (Issus), en Cilicie (Cilicia), en l'an 194.

 

Les inscription gravées dans le marbre ont été déchiffrées par le graphologue Nikolay Sharankov. Il s'est par ailleurs exprimé sur le déchiffrage de l'inscription en soulignant le fait que le nom de l'empereur romain ne figure pas sur la gravure mais que par le contexte et par la datation, on en déduit que l'amende provient effectivement de lui.

Crédit photo : 24 Hours

Crédit photo : 24 Hours

Dans le contenu de l'inscription, on lit que l'amende demandée par l'empereur doit impérativement être payée par l'un des citoyens qui aurait participé aux dépenses de la ville.

La découverte a été réalisée sur une zone qui était auparavant privée mais que la municipalité à acheter afin de poursuivre et de terminer les fouilles. Le site est adjacent à la place centrale de la ville et contient notamment plusieurs bâtiments publics datant de l'époque romaine (dont l'Odeon), mais aussi une librairie et une trésorerie.

 

Source :

Voir les commentaires

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0

Publié le 20 Octobre 2019

C'est dans la ville de Narbonne que des archéologues de l'INRAP ont mis au jour une vaste nécropole romaine. D'après les premières investigations, il y aurait plus de 1 100 sépultures (statues, objets funéraires, outils, ...) datées du Ier au IIIe siècle !

Fouille d’une tombe romaine - Crédit photo : Denis Gliksman (Inrap)

Fouille d’une tombe romaine - Crédit photo : Denis Gliksman (Inrap)

"Sur la petite plaque en marbre, une épitaphe en latin dont voici la traduction : « Aux Dieux Mânes. A Festus, âgé de 10 ans, et à Aquila, âgé de 8 ans. Julia Protogenia, à ses chéris. »

Au terme de presque deux millénaires, Festus et Aquila, deux petits garçons de la colonie romaine de Narbo Martius viennent de sortir de l’oubli, et ils ne seront pas les seuls. Aux portes de Narbonne (Aude), c’est en effet toute une nécropole antique, datée du Ier au IIIe siècle, qu’une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) est en train de mettre au jour dans une fouille hors normes.

Tout avait pourtant commencé de manière classique avec deux « diagnostics » – des sondages, effectués en 2007 et 2014 –, qui signalaient simplement la présence de sépultures.", souligne Le Monde.

 La zone de recherche s'étant sur près de  5 000m². Jusqu'à aujourd'hui, les archéologues ont mis au jour près de 400 sépultures sur les 1 200 enfouies sur le site. Tous ces vestiges représentent un très grand trésor pour le patrimoine régional et seront par la suite exposés dans le musée de la ville.

Le très vaste site se situe sur l'emplacement de promoteurs immobiliers qui, après les fouilles, construiront une résidence et feront ainsi disparaitre la plupart des traces de la nécropole.

Monument funéraire mis au jour sur le site - Crédit photo : Eric Cabanis (AFP)

Monument funéraire mis au jour sur le site - Crédit photo : Eric Cabanis (AFP)

D'autres journaux ont publié des articles de qualité sur cette découverte :

- Franceinfo (article + vidéo)

- Demotivateur (article + vidéo)

- L'Express (article)

- Ouest-France (article)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0