Publié le 27 Août 2020

Deux figurines de cochon en argile datant de 3 500 ans ont été découvertes au cours de fouilles archéologiques réalisées dans une maison de l'Âge de Bronze. La découverte a eu lieu dans un village entouré du plus vieux mur en pierre monumental d'Europe. Ce village se situe sur la colline de Maszkowice (Małopolska). Il s'agit d'une découverte rare car c'est la première du genre !

Les deux figurines en argile découverte sur le site - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Les deux figurines en argile découverte sur le site - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Le directeur des fouilles, le docteur Marcin S. Przybyla, de l'Institut archéologique de l'Université Jagellonne, s'est exprimé à propos de la découverte :

Ce sont les premières découvertes de figurines zoomorphes, c'est-à-dire représentant des animaux. Certes, les artefacts sont petits (seulement quelques centimètres de long) mais ils ont été fabriqués très soigneusement, avec des caractéristiques anatomiques tels que des tétons.

L'une des deux figurines est plus claire, de couleur brun pâle, alors que la seconde est bien plus foncée. Cependant, c'est sur ce deuxième cochon que le nez est plus clair. D'après le directeur des fouilles, il s'agit probablement d'un accident, mais cela rajoute à l’œuvre un côte plus "réaliste". Il a ajouté "qu'il n'y a pas de discussion sur le type d'animal dont il s'agit. Il faut se rappeler qu'à l'époque, les porcs ressemblaient plus à des sangliers sauvages qu'à des porcs domestiqués modernes".

Les deux figurines en argile découverte sur le site - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Les deux figurines en argile découverte sur le site - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Chacune des deux représentations a été conçue dans un style légèrement différent, ce qui laisse penser que les deux œuvres ont été réalisées par deux personnes différentes.

Les artefacts ont été découverts dans les vestiges d'une hutte datant de l'Âge de Bronze, et plus précisément d'environ 3 500 ans. Les fouilles ont également permis de mettre au jour de nombreux os d'animaux (cochons, bovins, prédateurs). Depuis le début du chantier archéologique dans la zone fortifiée, aucun vestige n'avait abrité autant d'artefacts. C'est donc une découverte rare, la première du genre !

 

La disposition des fosses à poteaux, dont le but est de soutenir le toit de la hutte, était également surprenante. En effet, trois d'entre elles se situaient les unes à côtés des autres, ce qui signifie que l'édifice était probablement rectangulaire ou carré (la taille des chalets du même style dans la région est de 6 mètres de côté (carré) ou 8 x 6 mètres (rectangle)).

Les murs étaient constitués d'une structure légère tressée recouverte d'une épaisse couche d'argile. En tout, le mur pouvait mesurer près de 20 centimètres de largeur.

Vue aérienne du site et des ses fortifications - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Vue aérienne du site et des ses fortifications - Crédit photo : Grzegorz Momot/PAP

Source :

Voir les commentaires

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News, #Europe de l'Est

Repost1