Découverte du plus ancien bol des Orcades

Publié le 11 Novembre 2018

Dans un puits vieux de près de deux mille ans, un magnifique bol en bois a été mis au jour. Il a été découvert dans un excellent état de conservation, cette semaine au cours de fouilles entreprises sur l'artefact.

Ce bol, découvert sur le site archéologique de Cairns Broch dans les Orcades (Archipel situé au nord de l'Ecosse), a été réparé par le passé, ce qui laisse présager que c'était un objet valeureux durant l'Âge de Fer.

 

 

Source image : https://www.heritagedaily.com

Source image : https://www.heritagedaily.com

En juillet dernier, une équipe d'archéologues de l'IAUHI (Institut d'Archéologie de l'Université des Highlands and Orkney) a mis au jour une énigmatique chambre souterraine sous un plancher de l'Âge de Fer dans le cadre des recherches sur le site. A l'heure actuelle, les travaux de conservation s'effectuent sur un gisement imbibé d'eau. Ces travaux ont donné un aperçu exceptionnellement rare d'un bol en bois vieux d'environ 2 000 ans, très bien conservé. La nature de la cuvette et les détails du bol vont beaucoup aider les archéologues à mieux comprendre l'énigme de ces chambres souterraines, ce qui leur permettra d'en savoir plus sur le rôle complexe des bols au sein des communautés de l'Âge de Fer.

La première étape de conservation s'est terminée cette semaine, alors que des restaurateurs spécialisés de l'AOC Archaeology, basés à Édimbourg, ont patiemment sorti le bol qui était dans son bloc de terre protecteur. Cette œuvre remarquable offre une vision claire de l'objet pour la première fois en 2 000 mille ans.

 

Source image : https://www.heritagedaily.com

Source image : https://www.heritagedaily.com

Le bol, très finement sculpté, qui est presque achevé, est exceptionnellement lisse, presque poli. La cuvette mesure près de 15 centimètre de rayon et présente un profil élégant, avec un rebord évasé vers l'extérieur, un corps globuleux et une base à fond arrondi. Lors de sa découverte, l'objet était scindé en deux gros morceaux ainsi qu'une vingtaine d'autres parties plus infimes, mais les indices laissent penser que sa construction était en grande partie achevée. Le bol a été habilement taillé à la main dans une demi-bûche d'aulne. Des marques d'outils sont toujours visibles à l’intérieur du bol, mais l'extérieur a été finement poli.

Source image : https://www.bbc.com/

Source image : https://www.bbc.com/

Les chercheurs ont observé, sur un des bords brisés du bol, un série de seize bandes de bronze sinueuses et très étranges. Elle se situent sur la surface de la cuvette et sont disposées en une colonne verticale étroitement espacée, qui monte à la hauteur du navire le long d'une grande fissure ancienne. Les bandes sont des rivets très distinctifs et inhabituels pour l'époque. Au-delà, une autre bande de métal, également en bronze, traverse la fracture et constitue un support ou une agrafe ancienne. Tous ces détails représentent une réparation très astucieuse et ancienne, qui a été menée dans la but de prolonger la durée de vie du bol.

 

Source image : https://www.bbc.com/

Source image : https://www.bbc.com/

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article