Le char de combat égyptien

Publié le 13 Mai 2020

C'est dans l'antique cité d'Ur (Irak) que la plus ancienne forme de char de combat est apparue au Moyen-Orient (XXVIe siècle av. J.-C.), mais c'est dans l'actuelle Syrie que se sont répandus les premiers chars de combat dans cette région. En effet, d'après les vestiges mis au jour par les archéologues, c'est le royaume Mittani (Mitanni) qui serait responsable de l'apparition de cet engin de guerre dans la région au cours de l'Âge de Bronze.

Ramsès II combattant sur son char contre les Hittites - Crédit photo : slideplayer.fr

Ramsès II combattant sur son char contre les Hittites - Crédit photo : slideplayer.fr

Tout commença avec l'assemblage du cheval attelé et du char de combat déjà utilisé à l'époque par le peuple Mitanni. Puis, au cours des guerres et des conflits entre armées, d'autres royaumes commencèrent à fabriquer et utiliser cet engin stratégique très puissant. C'est le cas des Hittites qui étaient les plus adroits sur le char. Puis, à force de combattre son ennemi syrien, le royaume d’Égypte a utilisé le char de combat en l'améliorant afin de le rendre encore plus redoutable. C'est à partir de cette période (XVIIIe dynastie) que cet engin s'est diffusé dans tout le Moyen-Orient.

C'est d'ailleurs de part son origine syrienne que le vocabulaire lié au char de combat est dérivé du sémitique.

Char retrouvé dans la tombe de Toutankhamon - Crédit photo : maquetland.com

Char retrouvé dans la tombe de Toutankhamon - Crédit photo : maquetland.com

En plus d'avoir volé le concept aux inventeurs syriens, les égyptiens ont également copié les pays asiatiques pour les décorations présentes sur le char. Ce qui différencie le char de combat égyptien des autres chars sont les finitions souvent dorées qui l'embellissent et qui sont propres aux sculpteurs égyptiens.

Comme dit précédemment, c'est au cours de la XVIIIème dynastie que le char est apparu en Égypte. Très vite, cet engin de guerre a été prisé des pharaons qui ont créé des corps d'élite dirigés par des personnes de confiance, toujours de haut rang social. L'apparition tardive du char ne l'a pas pour autant écarté des armées égyptiennes, au contraire. Il est même rapidement devenu le symbole de l'armée égyptienne, rassemblant de nombreuses caractéristiques esthétiques et guerrières.

Ce char, à la fois performant et luxueux, n'était pas pour autant très confortable...

Eventail de Toutankhamon - Crédit photo : soracha.fr

Eventail de Toutankhamon - Crédit photo : soracha.fr

Le char de combat égyptien, bien que magnifique et redoutable sur le champ de bataille, n'est pas une balade de santé pour les guerriers placés sur le char. En effet, le conducteur et le soldat sont à seulement 75 cm du sol ce qui accentue les vibrations, d'autant plus que les roues sont en bois. Dans ces conditions du moins difficiles, il est donc très délicat de manier correctement l'engin. 

 

***

Avec quoi combat le soldat qui est sur le char ?

Il faut savoir que le soldat à bord du char dispose de plusieurs armes. Il a le choix entre un arc et ses flèches situées dans un carquois attaché à la caisse du char et plus d'une dizaine de javelines (petits javelots) placées dans un autre carquois.

***

 

Sources :

Rédigé par Enzo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre