Le projet de sauvetage de la flotte allemande bientôt terminé

Publié le 6 Novembre 2018

Source image : https://www.heritagedaily.com

Source image : https://www.heritagedaily.com

1 - / Un site scientifique connu qui attire du monde

A) Des vestiges datant de la Première Guerre Mondiale

Au cours de la Grande Guerre (1914-1918), plusieurs navires de la flotte allemande ont coulé dans les fonds marins de Scapa Flow, dans les Arcades.

B) Des vestiges attirants

Depuis que la découverte a été rendue publique, de nombreux passionnés ainsi que de simples curieux venus des quatre coins du monde se rendent ici pour plonger dans le but d'admirer ces merveilles vieillent de près d'un siècle.

 

Source image : https://archaeologyorkney.com

Source image : https://archaeologyorkney.com

C) Des navires étudiés de près par les chercheurs

Parmi tous ces navires se trouvent des croiseurs de combat et des cuirassés, ainsi que d'autres navires distinctifs de l'Allemagne. Ces vestiges, qui sont dans un très bon état de conservation, permettent aux historiens de la marine et aux archéologues d'examiner de près ces navires riches en informations.

Pendant l'entre-deux-guerres (1918-1939) un grand nombre de navires ont été remis à flot (42 exactement) dans l'urgence, à cause de leurs déchets très polluants. Malgré cette très bonne initiative, qui fut un des plus grands exploits de sauvetage en mer de tous les temps, certains navires sont restés au fond de la mer.

2 - / Un projet de grande ampleur qui demande un lourd travail

 

A) La première phase (terminée en 2017)

Après d'importantes recherches, les archéologues de l'Orkney Reasearch Center for Archaeology (ORCA) ont finalement terminé la première phase du projet en 2017.

 
Source image : https://archaeologyorkney.com

Source image : https://archaeologyorkney.com

B) La seconde phase (débutée en 2018)

Pour arriver a faire la seconde phase, ils se sont associés aux archéologues de la SULA Diving, afin de collaborer pour arriver à terminer l'étude de ces vestiges. Cette étude d'archéologie marine a été financée par Historic Environment Scotland, qui a également examiné le site de récupération nommé Scapa Flow. Cette phase a débuté en juin 2018. Elle se concentre sur la récupération des débris laissés lorsque les épaves en eau profonde autour de l'île de Cava ont été récupérées, dans l'entre-deux-guerre. Les plus grandes missions se concentrent actuellement sur le croiseurs Moltke et le cuirassé Kaiser.

Le projet est dirigé par le chef de projet principal, Pete Higgins (d'ORCA). C'est Kevin Health (de SULA Diving) qui est le chef de projet pour le compte de Historic Environment Scotland.

Cette équipe a pour but de fournir un compte rendu, afin de faciliter la surveillance et la protection à long terme des épaves, mais également pour répondre aux questions que l'on pourrait se poser quand à la construction et à l'équipement de ces navires de guerre.

Afin de faciliter cette longue phase de récupération, les professionnels ont bénéficié de l'aide de plongeurs expérimentés et bénévoles issus de la communauté de plongée Scapa Flow (de l'université Heriot Watt) ainsi que d'autres plongeurs passionnés venus de tout le monde. Des clubs britanniques ont également été présents, dont les Orkney Sub Aqua Clubs.

Les débris de navires qui doivent êtres remontés, et même restaurés pour certains comprennent des petites parties de navires mais également de plus importantes comme des mâts, des placages et des vieux projecteurs (entre autres). Malgré la tentation qu'on les chercheurs de se précipiter pour aller remonter ces merveilles, les vestiges sont fragmentés et dépourvus de protection, ce qui les rend très fragile. C'est pour cela qu'il est très délicat de les remonter sans plus les abîmer, même avec les technologies actuelles.


 

Source image : https://archaeologyorkney.com

Source image : https://archaeologyorkney.com

Pete Higgins s'est déjà exprimé à propos de ce projet de grande ampleur :

"This is an important marine archaeology project surveying what remains of the German High Seas Fleet warships that were salvaged from Scapa Flow in the interwar period. It is very exciting to see divers from all over the world participating in marine archaeology. Their work is helping us retrieve valuable information on warships that we thought had been effectively destroyed seventy years ago.”

Traduction : "C'est un important projet d'archéologie marine qui examine les restes des navires de guerre de la flotte de haute mer allemande qui ont été sauvés de Scapa Flow pendant l'entre-deux-guerre. C'est très encourageant de voir des plongeurs des quatre coins du monde participer à ce projet d'archéologie marine. Leur travail nous aide à récupérer de précieuses informations sur des navires de guerre qui, selon nous, avaient été effectivement détruits il y a 70 ans"


 

Source image : https://archaeologyorkney.com

Source image : https://archaeologyorkney.com

Philip Robertson, un des experts de l'Environnement Historique en Écosse, s'est également exprimé à ce sujet : "Nearly 100 years since the High Seas Fleet was interned in Scapa Flow at the end of the First World War, HES funded this project to help us understand and protect, where possible, the important information that has been left behind from these times and which helps us appreciate Scapa Flow’s key role as a naval wartime harbour and the incredible story of the scuttling and salvage of the High Seas Fleet.”

Traduction : "Près d'un siècle après l'internement de la flotte de haute mer à Scapa Flow à fin de la Première Guerre Mondiale, HES a financé ce projet afin de nous aider à comprendre et à protéger, dans la mesure du possible, les informations importantes. Ces vestiges ont été laissés derrière nous et nous aide à comprendre le rôle clé de Scapa Flow, lorsque c'était un port naval de guerre, mais également l'incroyable histoire de sabordage et de sauvetage de la flotte de haute mer."

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article