Nouveau titanosaure du Crétacé moyen en Tanzanie : Le Mnyamawamtuka

Publié le 19 Février 2019

Un superbe spécimen de dinosaure sauropode datant du Crétacé moyen a été mis au jour en Tanzanie. Il s'agit d'une nouvelle espèce. Cette découverte va permettre aux scientifiques de mieux comprendre l'évolution des sauropodes.
 

 

 

Illustration représentant Mnyamawamtuka dans son environnement - CRÉDIT Mark Witton (2018)

Illustration représentant Mnyamawamtuka dans son environnement - CRÉDIT Mark Witton (2018)

Les titanosaures constituaient le groupe de sauropodes le plus répandu et le plus spécifique sur Terre. Il s'agit du plus grand dinosaure ayant vécu sur la planète bleue.

Ces dinosaures ont atteint leur plus grande diversité au cours du Crétacé supérieur, après que tous les autres sauropodes aient disparu. Mais le début de leur évolution laisse de nombreuses questions aux scientifiques car il y a peu de fossiles de ces dinosaures datant d'avant le Crétacé supérieur qui ont été découverts. Les fossiles en excellent état de conservation sont encore plus rares, en particulier hors de l'Amérique du Sud.

Dans cette étude, les auteurs décrivent un spécimen de titanosaure datant du Crétacé moyen récemment découvert en Afrique du Sud. Cela pourra aider les experts dans leur compréhension du développement des titanosaures.

Les chercheurs ont nommé cette nouvelle espèce de dinosaure le Mnyamawamtuka moyowamkia. Il n'y a donc, pour le moment, qu'un seul spécimen qui appartient à cette espèce. Il a été découvert dans une carrière, le long de la rivière Mtuka dans le Sud-Ouest de la Tanzanie. Il s'agit de l'un des spécimens les plus complets mis au jour en Afrique. En effet, la plupart des parties du corps sont très bien préservées, y compris les vertèbres, les os et les dents.

Son nom scientifique provient du mot Kishwahili, qui signifie "Bête de la rivière Mtuka" et "Cœur de la queue", qui fait référence à l'endroit où a été découvert le dinosaure ainsi qu'à la forme (en cœur) de la vertèbre de sa queue.

En comparant le Mnyamawamtuka avec l'arbre généalogique des titanosaures, les chercheurs ont conclu que cette nouvelle espèce correspond effectivement à l'origine d'un "clade" appelé Lithostrtia. Ce "clade" inclue la plupart des espèces de titanosaure du Crétacé supérieur. Mnyamawamtuka représente donc une étape importante au début de l'évolution et de la diversification des titanosaures. Cette découverte majeure permet de confirmer l'étroite relation qui lie les titanosaures d'Afrique du Sud et d'Amérique du Sud. Il s'agit là d'un lien important dans l 'évolution des écosystèmes dans le sud des continents africain et américain durant le Crétacé.

 

 

Source :

Rédigé par Enzo

Publié dans #Les News

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Super article. Bravo !
Répondre